Pe'ape'a chez les pros du pupuhi

pêche tahiti
Pe'ape'a chez les pros du pupuhi
Pe'ape'a chez les pros du pupuhi ©Polynesie1ere
Une polémique enfle depuis plusieurs semaines chez les pêcheurs sous-marins du fenua. Une pétition a même été lancée pour dénoncer "la pêche de nuit lucrative", mais pour l’heure, les pouvoirs publics ne se sont pas encore penchés sur la question.


Récemment, une pétition a été mise en ligne sur la plateforme Avaaz.org. Elle vise à stopper les abus concernant la pêche sous marine de nuit à but lucratif. Certains pêcheurs tirent des revenus importants grâce à ce type de pêche. A ce jour, la pétition a recueilli 321 signatures.

En réalité, ce n’est pas le fait que ce soit une activité commerciale qui dérange. La polémique concerne surtout les pêches abusives. La pétition les qualifie de "massacres".

De grosses prises


Effectivement, certains chasseurs affichent fièrement leurs prises sur les réseaux sociaux, plusieurs dizaines de poissons attrapés en une seule nuit. Une grande partie des amateurs de fusil harpon est mal à l’aise. Ce type de trophées porte préjudice à l’image des chasseurs sous marins. Ce que nient les tireurs visés par cette polémique.
pea pea chez les pros du pupuhi

La possibilité d'une réglementation

Au niveau local, il n’existe pas de réglementation pour la pêche de nuit, mais le gouvernement étudierait actuellement la question. Les clubs de pêche sous marine de Polynésie souhaitent être associés à la réflexion. En Nouvelle Calédonie par exemple, la pêche est très réglementée et un bateau ne peut pas pêcher plus de 40 kilos de poissons par jour.
Faut-il encadrer ce qui est pour beaucoup une passion ou un simple moyen de subsistance ? La question se pose aujourd'hui.