Pêche au "inaa", saison décalée

économie tahiti
pêche au inaa
pêche au inaa à Mahaena ©polynésie 1ère
La pêche aux "inaa" a commençé lundi sur Tahiti


Les "inaa" se sont ces alevins de gobiidés de rivière sur Tahiti et Moorea.En général, la pêche se déroule à l’embouchure des rivières, mais il arrive que les bancs soient capturés pendant leur progression dans le lagon ou même au large.
La période favorable de pêche se situe entre les mois de juin et septembre, mais il arrive qu’il y ait des décalages comme cette année.
Les bonnes pêches peuvent générer plusieurs tonnes de captures en une seule journée. Ce matin, la famille Uraeva a rempli 5 bacs soit 40 000 fcp le bac de "inaa". Un bol de "inaa" est vendu 400 cfp dans les quartiers de Tahiti.
Les " inaa " peuvent être conservés vivants 1 à 2 jours dans un vivier appelé « papare ». Installé dans la rivière ; pour certains, ce traitement améliorerait le goût du "inaa".

Les adultes (taille entre 10 à 15 cm) pondent en rivière,  les œufs fécondés sont emportés dans l’océan puis vont éclore donnant naissance à des larves. Les larves se développent au stade alevin dans l’océan, et deviennent " inaa " ,  au bout d’1 à 2 mois, les alevins de couleur rose reviennent dans « leur » rivière - c’est à ce moment qu’ils sont capturés.Toute la production est consommée localement, il n’y a pas d’export.
pêche au inaa à Mahaena
pêche au inaa à Mahaena ©polynésie 1ère