polynésie
info locale

Peine d'inéligibilité confirmée pour Putai Taae

justice Tahiti
Charles Villiermes et Putai Taae
©Polynésie la 1ère
Dans l'affaire de l'association Taatiraa Ia Ora Papara, Putai Taae a été relaxé pour prise illégale d'intérêt mais sa peine d'inéligibilité a été confirmée. Charles Villierme a lui été relaxé de sa peine d'inéligibilité et de son interdiction d'activité sociale.
Ce jeudi 17 octobre, la cour d'appel de Papeete a rendu son arrêt concernant Putai Taae et Charles Villierme pour prise illégale d’intérêt et recel d’abus de confiance. La justice reproche aux membres de l’association "Taatiraa Ia Ora Papara" dont le président d'honneur était à l'époque le maire de la commune, Putai Taae, le financement de projets qui n’auraient rien à voir avec ses statuts. 

Putai Taae a été relaxé, ce jeudi, pour prise illégale d'intérêt. En revanche, sa condamnation a été confirmée pour le reste. Il est donc inéligible durant deux ans. Putai Taae a décidé de se pourvoir en cassation. "Je suis serein et je vais porter l’affaire en cassation, ça c’est sûre. Je ne lâcherai pas et on verra bien ce que la cour de cassation va dire. Pour les prochaines élections municipales, comme je l'ai déjà annoncé, je ne me présente pas. C’est ma femme qui prend ma place et on verra bien ce qu’en dit la population" a t-il confié à la sortie du tribunal. Sonia Punua devrait donc se présenter aux municipales en tant que tête de liste. Elle avait, en mai dernier, été condamnée à 100 000 Fcfp d'amende.

De son côté, l'avocat de Charles Villierme s'est félicité de la décision de la cour. "La victoire est totale pour mon client puisque la peine d’inéligibilité est anéantie ainsi que l’interdiction d'activité sociale", a déclaré Me Jourdainne. Néanmoins la cour confirme le recel, Charles Villierme est donc bien condamné à 6 mois de prison avec sursis et 100 000 Fcfp d'amende. "Pour nous il n'y avait pas d'affaire étant donné qu'on avait fourni toutes les preuves (...) Aujourd'hui, la justice m'a rendu tout ce que j'ai fait en 32 ans (...) Un grand mauruuru", confie Charles Villierme, satisfait lui aussi des décisions.
 

Interview


En mai dernier, le maire de Papara, Putai Taae, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 2 millions d'amende en 2 ans d'inéligibilité avec exécution provisoire pour prise illégale d'intérêt et recel d'abus de confiance. Une affaire qui concernait le versement de fonds publics à l'association Ia Ora Papara dont il était le président d'honneur. Charles Villierme, trésorier de l'association, avait lui été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 200 000 fcfpd'amende, 2 ans d'inéligibilité et interdiction d'exercer une activité sociale pendant 5 ans.

 
Publicité