A peine nommé, le gouvernement FRITCH déjà modifié

politique tahiti
remaniement
©D.R.
Patrick Howell initialement nommé à la santé, ainsi que Heremoana Maamaatuaiahutapu à la culture et à l’environnement, ne pourront pas exercer leurs fonctions de ministres avant 6 mois, c’est le statut d’autonomie qui le précise
A vouloir faire différemment, Edouard FRITCH a semé la suspicion, car il s'agit de savoir pourquoi hier il n'a pas expliqué à la presse que de ses ministres n'étaient pas ministrables de suite. Les dispositions du statut d'autonomie sont claires. Un chef de service doit respecter un délai de 6 mois entre la fin de ses fonctions et la prise de ses fonctions ministérielles ou électives. Manolita LY est le dernier exemple en date. Ancienne directrice adjointe aux affaires sociales, elle a été rattachée pendant 6 mois à Gaston FLOSSE avant de devenir ministre. Sauf qu'Edouard FRITCH a voulu présenter son gouvernement en deux temps. Pas de présentation officielle sur le parvis de la présidence. Hier, il a affronté seul, les journalistes. Et aujourd'hui, en fin de matinée, à l'issue du premier Conseil des Ministres, le Président sera entouré de sa nouvelle équipe.
De source sûre, Edouard FRITCH expliquera que l'urgence de la situation ne lui a pas permis d'attendre le délai de 6 mois pour Patrick Howell et Heremoana Maamaatuaiahutapu. Le futur ministre de la santé et de la solidarité, et le futur ministre de la culture et de l'environnement devraient être rattachés aux ministères de leurs collègues en attendant leur nomination officielle.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live