Peines confirmées en appel dans l’affaire Sofipac

justice tahiti
sofipac1
Le cerveau présumé du système d'escroquerie, William Bernier ©Les Nouvelles de Tahiti
Jeudi 2 août 2018 - La cour d’appel de Papeete a confirmé les peines à l’encontre des principaux prévenus dans l’affaire Sofipac.




 
La cour d’appel du tribunal de Papeete s’était penché sur le dossier en avril dernier et a donc suivi les réquisitions de l’avocat général. 5 des 11 prévenus qui avaient fait appel ont vu leurs condamnations confirmées voire alourdies.

William Bernier, le gérant de la Sofipac est condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis, 50 millions de Fcfp d’amende et 5 ans d’interdiction de gestionYolande Wong Lam, considérée comme le numéro 2 de ce vaste système de fraude à la défiscalisation écope d’une peine plus lourde qu’en première instance : 4 ans de prison, 35 millions de Fcfp d’amende et 5 ans d’interdiction de gestion. Miri Tumatariri : 

Sofipac en appel

Les Outre-mer en continu
Accéder au live