Pénurie de « more » pour le Heiva I Tahiti

heiva tahiti
Temaeva, 1er prix Hura Tau Heiva i Tahiti 2015
Temaeva, 1er prix Hura Tau Heiva i Tahiti 2015 ©TFTN
Le stress à moins d'une semaine de l'ouverture du Heiva I Tahiti. Le concours de danses et de chants débute le 30 juin et pour certains groupes, c'est la galère pour les matières premières.
« Il manque des more », cet ensemble de fibres végétales qui composent certains costumes des groupes de danse. C’est le constat que font certains chefs de troupes. Les more peuvent être de différentes couleurs et leur assemblage est un travail minutieux que très peu d’artisans maîtrisent. Du coup, certains groupes n’ont pas encore reçu la totalité des more alors que la commande de ces jupes végétales a été faite au mois de janvier. Tiare Trompette, chef de la troupe Hei Tahiti, pointe du doigt le manque de professionnalisme des fabricants locaux. Elle réagit au micro de Miri Tumatariri.

Tiare Trompette More

Tiare Trompette More 2

Rendez-vous à To’ata à partir du jeudi 30 juin prochain, avec on l’espère, la totalité de more. Pour Hei Tahiti, la soirée est programmée le 7 juillet.