Pipettes et graines de cannabis : que dit la loi ?

drogue tahiti
loi cannabis et pipettes
©FTV
L’ouverture d’un magasin à Papeete dont une partie de l’activité consiste à vendre des graines de cannabis pour collectionneurs a rouvert un débat dans la société locale : la prévention contre la consommation des stupéfiants. L’opposition est vive entre tolérance et répression
L’ouverture d’un magasin à Papeete dont une partie de l’activité consiste à vendre des graines de cannabis pour collectionneurs a rouvert un débat dans la société locale : la prévention contre la consommation des stupéfiants.
L’opposition est vive entre tolérance et répression.
Le Pays face aux silences de la loi nationale a réagi dès la semaine dernière. Le Ministère de l’Agriculture a pris un arrêté concernant les graines de cannabis. Elles sont désormais classées en substance vénéneuse. Conséquence : elles sont interdites de territoire. D’ailleurs, tous les colis qui ont été envoyés et que les destinataires n’ont pas encore reçu seront détruits ou renvoyés vers leurs lieux d’origine.

Cependant, pour les associations de lutte contre les drogues, il y a sous d’autres aspects des flous juridiques. Notamment en ce qui concerne les pipettes à tabac. Autorisé à la vente pour les majeurs, cet instrument est aussi plébiscité par les consommateurs de Paka.  Officiellement, ce sont des objets de décoration. Elles aimeraient un durcissement de la loi tant, disent-elles, la consommation de stupéfiants est un défi pour la société polynésienne et ses jeunes générations

Le reportage de Stéphane ratineau et Christian Deso












Les Outre-mer en continu
Accéder au live