Le coup de pouce de l'Etat pour agrandir le centre d'accueil pour femmes en détresse

femme pirae
85 millions pour centre Pu o te hau
©Polynésie la 1ère
Le chef de l'Etat a insisté face à l'inadmissible violence faite aux femmes. Il a appelé à parler, à ne pas protéger les coupables. Création de nouveaux postes, et même financement pour le foyer du centre des femmes...La cause nationale décidée en métropole prend aussi du relief en Polynésie.

C’est une annonce qui a surpris tout le monde, jusqu’au gouvernement. Hier soir dans son discours, le chef de l’Etat a porté une attention particulière à la condition féminine en Polynésie. Plus de 83 millions cfp seront apportés au centre d’accueil et d’hébergement pour les femmes en détresse, situé à Pirae, pour financer l’extension du bâtiment.

85 millions pour centre Pu o te hau
©Polynésie la 1ère

 

Cette prouesse, on la doit à la persévérance d'une femme. 3 ans qu’elle se bat. Chantal Galenon n’a pas hésité à solliciter elle-même le chef de l’Etat, mais sans trop y croire. "J'ai commencé à investiguer auprès de l'Etat du temps de la ministre des Outre-mer Annick Girardin qui nous a vraiment soutenues à cette époque-là. Et je trouve qu'aujourdhui c'est une bonne concrétisation de toutes les promesses de l'Etat. Je remercie encore le chef de l'Etat pour les femmes que nous sommes et celles qui ont besoin d'être aidées", dit-elle.

Regardez l'extrait du chef de l'Etat :

 

Car des femmes dans le besoin, ce centre en accueille près de 200 par an, et autant d’enfants. Victimes de violences conjugales, elles sont sans emploi. Le Pu o te hau est leur refuge. Sans ce centre, "je serais dans la rue, mais j'admire beaucoup ce que le Président nous a fait, tout au long de cette année et les années précédentes", explique une pensionnaire.

Construit pour seulement 20 femmes en détresse, ce centre d’hébergement est depuis quelque temps devenu trop exigü. Te pu o te hine here est alors indispensable. Plus de 206 millions cfp pour offrir un lieu de vie aux jeunes femmes en situation d’exclusion. Financé à hauteur de 40% par l’Etat, il devrait ouvrir ses portes, dans 5 ans.

85 millions pour centre Pu o te hau
©Polynésie la 1ère

 

85 millions pour centre Pu o te hau
©Polynésie la 1ère

 

La part du Pays est de 30 %, le Conseil des femmes supporte lui 15% des dépenses. Et pour les 15 autres restants, il faudra faire appel à des dons privés.

 

Regardez le reportage d'Aiata Tarahu :

 

Les besoins du financement

La construction des 3 fare nécessite un investissement de  :

- fare potee : 51 139 000 cfp

- fare metua : 52 393 000 cfp

-fare vahine : 53 097 345 cfp

Budget HT : 156 629 345 cfp

Total TTC : 206 337 260 cfp