polynésie
info locale

Les lycées Taaone et Aora'i vont refusionner

éducation pirae
les lycées de Pirae vont refusionner
©polynesie.la1ere
Il y a 17 ans, les établissements avaient été scindés en 2 à cause du nombre trop important d’élèves, 3000 en 2002. Retour en arrière à la prochaine rentrée. L'objectif affiché est d'en faire un Lycée d'excellence.
 
C’est à la reprise des cours en janvier 2019, que les enseignants et les élèves apprennent le projet de fusion des lycées Taaone et Aora’i. Les syndicats du secondaire approuvent le projet à 100% par peur de suppressions de postes en cas de refus.

Dans 5 mois, à la rentrée 2019-2020,  la barrière qui sépare les établissements sera détruite 17 ans plus tard.
En 2002, le lycée Polyvalent de Taaone avoisinait alors les 3000 élèves, les classes saturées comptaient près de 40 effectifs.
Scindés en deux à cause de la surpopulation scolaire, le gouvernement veut regrouper Taaone et Aora’i pour en faire un lycée d’excellence.

Le projet dans les cartons depuis 2016 est une initiative de l’ancienne ministre de l’éducation Nicole Sanquer.
Comme partout ailleurs en outre-mer ou en métropole, l’éducation nationale n’échappe pas aux restrictions budgétaires.
Mais le cabinet de Christelle Lehartel, actuelle ministre de l’éducation préfère parler de d’optimisation de moyens, d’enseignants et des structures.

Le projet de lycée d’excellence, le gouvernement Fritch en fait une priorité:

« on fera en sorte d’être cohérent dans nos propos et proposer une carte de formations qui répondent aux besoins professionnels en polynésie.


Pas de personnel supplémentaire pour surveiller le prochain flux d’élèves qui va doubler.

Des travaux de réhabilitions des bâtiments du lycée Taaone vont être lancés jusqu’à la prochaine rentrée.
Le chantier est impressionnant vu l’état de vétusté des bâtiments et classes du Taaone car c’est ce lycée qui nécessite le plus gros des travaux. 

Certaines classes présentent des traces d’amiante, des bâtiments entiers sont fermés pour raison de sécurité.

Sur toutes les réunions qui se sont tenues entre enseignants et direction des 2 établissements, en février dernier, jamais il n’a été question de travaux de réhabilitation de classes ou de bâtiments s’étonnent les professeurs qui assurent que le projet qui leur a été présenté faisait état de coups de peinture, de nettoyage de classe et de petites réparations.
Les classes de seconde du futur établissement seront positionnés au lycée aora’i qui offrent des salles climatisées et des bâtiments sains.
fusion aorai taaone
©polynesie.la1ere

Un nouvel internat

Parmi les travaux qui seront entrepris, le nouvel internat qui offrira 150 lits dans un premier temps avant d’en proposer 400 à terme.
Car augmenter la capacité d’accueil d’élèves en pension est une nécessité pour les jeunes des iles au vu du taux de décrochage scolaire de 20% observés chaque année chez les bacheliers des archipels voulant poursuivre en BTS.
Le pays ne prévoit aucune alternative de prise en charge de logements pour les élèves de BTS contrairement aux étudiants de l’université de la PF.

Pourquoi tant de précipitation ?

La question n’est pas politique assure le cabinet de Christelle Lehartel alors qu’en mars 2020 les élections municipales auront lieu en PF. Une agitation et une précipitation du projet de fusion que la majorité de Fritch pourra offrir dans son bilan-volet-éducation.
Enfin, à la tête du futur lycée d’excellence, l’actuel proviseur du lycée Taaone.
Les professeurs des lycées concernés par la fusion se demandent pourquoi aucun chef d’établissement polynésien n’a été approché. Parmi les candidats potentiels, Pépin Mou Kam Tse. Le proviseur du lycée Tuianu Legayic à Papara est celui qui a le profil demandé.

retrouvez les explications de Titaua Doom:

Fusion Taaone-Aorai FR

Fusion Taaone-Aorai TAH

Le projet de fusion des lycées Taaone et Aorai sera présenté au conseil municipal de Pirae le 24 mars prochain. Il est soutenu par les syndicats de l’éducation du second degré qui craignent, disent-ils, des suppressions de postes en cas de refus.

 
Publicité