Vivre avec le virus

coronavirus pirae
masque / écoles / élèves
©Polynésie la 1ère
Dans les écoles, l'heure est à la réorganisation face à la circulation de la Covid-19. Dans certains établissements, c'est encore plus complexe. C'est le cas à l'institut médico social de Pirae, où il va falloir s'adapter pour un temps long à de nouvelles pratiques.
"Faut qu'on apprenne à vivre avec. Les enfants se sont vite adaptés, les familles se sont aussi beaucoup appliquées", confie Aurélie Beauvilain, responsable de l'institut médico social de Pirae (IME). Les enfants se sont finalement pliés assez facilement aux contraintes pourtant fortes. 

L'institut médico social de Pirae acceuille des enfants en situation de handicap. Avec une alternance de séquences en salle de classe et en extérieur pour permettre de bien aérer les lieux, le fonctionnement quotidien s'est organisé après consultation, aussi, des enfants. "Toutes les affaires pédagogiques sont au milieu comme ça au fur et à mesure qu'on organise l'activité, les enfants savent qu'ils ont besoin de tel objet (...) Un par un, ils vont chercher ce dont ils ont besoin", explique Merehana Tefaaora, encadrante à L'IME.
 
©polynesie