Plan Vigipirate : le niveau "vigilance renforcée" est maintenu

transports tahiti
Aéroport de Faa'a bloqué suite à uagage suspect
En cas de découverte d'un bagage suspect, les forces de l'ordre interviennent à l'aéroport de Faa'a. ©Polynésie 1ère
A la suite de l’attentat survenu à Nice le 14 juillet 2016, les services de l'Etat restent vigilants en Polynésie française, même si aucune aggravation de la menace terroriste n'a été constatée chez nous.



Même si aucune menace précise n'a été rapportée au Haut-Commissariat, le niveau de l'opération Vigipirate est maintenu en « vigilance renforcée ».

Les forces de l’ordre ont été destinataires d’une instruction rappelant le niveau de vigilance à  maintenir par les patrouilles, notamment sur le site de l’aéroport international de Tahiti Faa’a. Les règles de surveillance de l’aéroport ont également été renforcées. Le Haut-Commissaire a signé mardi l’arrêté portant organisation de la surveillance sur l’aéroport de Tahiti Faa’a.

Dans un communiqué, le Haut-Commissariat rappelle ces quelques règles de base : signaler tout objet abandonné ou présentant un caractère insolite, ainsi que tout comportements manifestement anormaux qui pourraient faire penser qu’un acte malveillant va être commis. Mais aussi se soumettre aux contrôles des forces de l’ordre et agents de sécurité, aux inspections des sacs et bagages et aux palpations de sécurité. Eviter toute accumulation d’objets à proximité des bâtiments recevant du public. 

Et avant tout déplacement à l’étranger, consulter la rubrique « conseils aux voyageurs » du site internet du Ministère des affaires étrangères et du développement international.