A Huahine, Tonio renoue avec la nature

danse huahine
Tonio Huahine
©Polynésie la 1ère

En quête d'une vie simple et proche de la nature, Tonio, ancien chef du groupe de danse "Tamari'i Papara", a quitté Tahiti pour s'installer à Huahine. 

Aujourd'hui, Tonio a retrouvé son équilibre. Passionné par sa culture et son fenua, c'est à Huahine qu'il renoue avec son environnement. 

Tahiti de béton


Tonio, mahu assumé, ne s'épanouissait plus à Tahiti. Il se sentait enfermé entre quatre murs, entouré de béton. À Huahine il retrouve l'authenticité polynésienne. Pour lui, la vraie vie se situe là où la il peut sentir la nature, brute, intense et sans artifices.

À Tahiti, il y a des murs en ciment partout. Ici, à Huahine, tu te lèves, tu as du poisson dans l’eau. C’est naturel. C’est magique. Ça, on ne peut plus trouver ça à Tahiti. C’est dans les îles qu’il faut venir.

 

Son pays, sa passion


Pour autant, lui qui a fait danser ses troupes de Papara pendant cinquante ans, ne regrette rien de sa vie sur l'île de Tahiti. Sa passion pour la danse l'a animé, et il est fier d'avoir honoré sa culture par la transmission de cet art. Les souvenirs de ses plus grands spectacles sont toujours aussi vifs. 

J’aime danser, j’aime ma culture. J’aime mon pays, j’aime l’histoire. C’est un peu ma raison de vivre que de donner mon savoir-faire et de participer à de grands évènement comme le Heiva.


Le bonheur, Tonio l'a trouvé. Juste là, à Huahine, sur les pas de ses ancêtres.