À J-4 de l'élection, l'épreuve redoutée du grand oral

miss polynésie française
Les miss sont coiffées et maquillées avant leur passage devant le jury. ©Polynésie la 1ère
Ce lundi 20 juin, les dix prétendantes au titre de Miss Tahiti 2022 avaient rendez-vous pour l'épreuve stressante du grand oral. Il compte pour 50% de la note finale.

La populaire élection de Miss Tahiti est prévue le 24 juin à la mairie de Papeete. Mais avant, les dix candidates ont passé leur grand oral, une épreuve clef. Devant 9 membres du jury - dont Lucile Guichet, Tiga, Alberto Vivian ou encore Tumata Robinson - les jeunes femmes doivent répondre à des questions de culture générale. Sujets d'actualité sur le pays, la politique local etc... Les candidates ont eu deux mois pour se préparer, chacune à sa manière. Certaines révisaient encore juste avant le passage, pendant le maquillage et la coiffure. 

Les postulantes ont 20 minutes pour convaincre le jury. Durant cette épreuve, l'élocution, la maîtrise des sujets sur le fenua mais aussi le physique (avec un passage en maillot de bain) sont évalués. Le jury doit également déterminer le potentiel des candidates en vue de l'élection Miss France.

Le grand oral compte pour 50% de la note finale. En coulisses, le stress est palpable malgré les sourires. Ce passage crucial, à J-4 de l'élection, marque la fin de l'aventure pour les belles.