A Temae, le bus scolaire refuse les nids de poule

transports polynésie française
Route de Temae en mauvais état. ©Polynésie la 1ère
A Moorea, les résidents du motu Temae sont en colère. En novembre 2021 déjà, ils se plaignaient du mauvais état de la route. Depuis le 26 janvier 2022, même le bus scolaire ne récupère plus les enfants du quartier.

Le bus scolaire ne peut plus emprunter le chemin qui dessert les habitations du motu de Temae, à cause du trop mauvais état de la route. Les enfants du motu sont obligés de se rendre au bord de la route - et parcourir jusqu'à 1 500 mètres chaque matin - pour prendre leur bus.

En novembre 2021, les riverains se plaignaient déjà des nombreux nids de poule.

La route en question s’étend sur presque 2 000 mètres, de Teavaro jusqu’au Golf. Le problème, c'est qu'une portion de 800 mètres (sur cette même route), qui mène à la route principale, appartient à Louis Wane. Le Pays ne peut donc pas entretenir cette partie de la route, puisqu'elle est privée. 

La polémique s'est encore enflammée dernièrement, à cause des intempéries récentes, qui ont de nouveau fortement endommagé la route de Temae. 

Reportage de Gilles Tautu

Le Pays devrait exploiter le chemin côté golf et l'aménager en une route flambant neuve, qui serait publique et pourrait ainsi être entretenue par la commune. Les travaux doivent débuter en août 2022.