publicité

Affaire de proxénétisme : des suspects mis en examen

Mardi 13 mars, dix personnes ont été placées en garde à vue pour une affaire proxénétisme. Ce vendredi 16 mars, certains des mis en cause ont été convoqués devant le juge d'instruction. 

© Polynésie 1ère / photo d'illustration
© Polynésie 1ère / photo d'illustration
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'enquête aura duré six mois. Tout commence en juillet 2017 suite à une dénonciation d'une jeune femme. La gendarmerie de Faa'a est alors saisie d'une enquête préliminaire ouverte pour proxénétisme aggravée. Les investigations menées par les enquêteurs permettent d'établir que des femmes, âgées de moins de 30 ans, ainsi que des mineurs de moins et plus de 15 ans se prostituent à la pension Chez Papa Raymond, à Faa'a, mais aussi dans des appartements en ville, à Papeete, et d'autres communes. Les clients de ce jeunes prostituées les rémunéraient avec de l'argent ou de l'ice. Les tarifs oscillaient entre 5000 à 30 000 Fcfp. 

A l'issue des investigations, 4 femmes sont identifiées comme étant à la tête du réseau de prostitution. En décembre 2017, une information judiciaire est ouverte pour "proxénétisme aggravé sur mineurs de 15 ans", "proxénétisme sur mineurs de plus de 15 ans", "proxénétisme par aide ou assistance ou protection de la prostitution d'autrui", "recours à la prostitution de mineurs de 15 ans", "recours à la prostitution de mineurs", 
"provocation de mineurs de moins de 15 ans et plus de 15 ans à l'usage de stupéfiants". 

Suite à cette enquête, les gendarmes de Faa'a, sous la direction du juge d'instruction, ont interpellé mardi 13 mars à 6h 10 personnes dont 5 femmes impliquées dans ce réseau en tant que proxénètes, clients assidus ou personnes assistant la prostitution d'autrui. Au domicile d'une proxénète et d'un habitué, de l'argent, un sachet d'ice, des balances, et sachets de conditionnement ont été trouvés et saisis par la gendarmerie. 


Les mis en cause déférés devant le juge 


Si la plupart des faits ont été reconnus par les mis en cause, trois personnes ont été présentées au juge d'instruction pour des mises en examen, ce vendredi 16 mars. Deux personnes ont été placées sous contrôle judiciaire. Elles sont mises en examen pour "recours habituel à la prostitution d'une mineure de 17 ans et assistance à la prostitution d'autrui", la seconde pour "aide et assistance à la prostitution d'autrui par fourniture de logement". Enfin, le troisième mis en cause a lui été mis en examen pour "proxénétisme hôtelier". Une détention provisoire a été requise contre le suspect. 

Trois autres personnes ont été présentées au juge d'instruction ce vendredi pour des mises en examen : "assistance à la prostitution d'autrui par fournitures de moyens", "proxénétisme en bande organisée à l'égard de plusieurs personnes dont des mineurs de 15 ans et plus de 15 ans", et '"recours habituel à la prostitution de mineurs de plus de 15 ans et cession d'ice". Une détention provisoire a été requise également pour les trois mis en cause. 
Affaire de proxénétisme : des suspects mis en examen
Affaire de proxénétisme : des suspects mis en examen

Samedi 17 mars, quatre autres personnes devraient être déférées devant le juge d'instruction pour leur mise en examen : 3 pour "proxénétisme en bande organisée à l'égard de plusieurs personnes dont des mineurs de 15 ans et plus de 15 ans", et une personne pour "recours habituel à la prostitution de mineurs". 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play