Bientôt de l'engrais naturel en poudre de nacre

agriculture polynésie française
Faire de l'engrais naturel à partir de la poudre de nacre. ©Polynésie la 1ère
Le projet de la société Kotuku Fakarava concernant la valorisation de la nacre est en phase terminale, a indiqué son co-gérant jeudi 17 février.

Vieux de deux ans, le projet de valorisation des coquilles d'huîtres perlières porté par la société Kotuku Fakarava, se concrétise.

"On a préparé l'investissement pour avoir l'infrastructure qui permette d'automatiser et de travailler sur des plus grandes quantités, de façon à rentabiliser la production" a indiqué Hugues Cochard, co-gérant de Kotuku Fakarava, ce matin.

Eviter le gaspillage

Ce processus consiste à récupérer et transformer les déchets de nacre en matière première pour l'artisanat, la bijouterie et les secteurs de la décoration, mais aussi en poudre de nacre qui servirait d'engrais naturel pour l'agriculture biologique, dans un souci d'économie circulaire et de développement durable. 

Cinq agriculteurs ont déjà fait le test avec 1,3 tonne de coquilles livrées. Les résultats semblent satisfaisants puisque Hugues Cochard a annoncé que le processus serait opérationnel dès la fin de l'année. 

Il s'agit de valoriser un produit local qui finit souvent en déchet stocké dans les atolls, " enfouit dans le béton, à l'abandon sur plusieurs atolls" précisent les gérants de la société. Cette valorisation permettra d'éviter l'importation d'un produit déjà présent sur le territoire : "on va se baser sur le prix d'importation pour produire le même prix en coût local. On a de la ressource pour valoriser et remplacer des produits qui sont importés", pointe Hugues.

Hugues Cochard nous en dit plus au micro de Jacques Damour : 

©polynesie