Blue Climate Summit, jour 1

chronique environnement polynésie française
Cérémonie d'ouverture du Blue Climate Summit ©Polynésie la 1ère
Le Blue Climate Summit a démarré ce matin, avec la cérémonie d'ouverture à la Présidence et les discours officiels. Le sommet réunit 300 personnalités du monde entier venues présenter des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique et l'impact sur l'Océan.

Il en est question depuis plusieurs semaines... Le Blue Climate Summit est l'un des grands rendez-vous sur le Climat. Il a débuté le 15 mai avec une cérémonie d'ouverture organisée à la Présidence. Les quelques 300 intervenants venus du monde entier sont arrivés au compte-goutte à partir de 9h30.

Parmi les invités, le Prince Casiraghi, numéro 2 de la principauté de Monaco, des élus du Forum du Pacifique ainsi que des chercheurs et investisseurs, tous réunis pour une même cause : la fragilité du Climat et donc de l'Océan. Cette rencontre est totalement inédite.

Les prémices

Les discours se sont enchaînés après la chorale en ouverture. « La mer est un marae, celui de l’humanité » a déclaré le président Edouard Fritch (retrouvez l'intégralité de son discours ici). Le président du Pays l'a rappelé, le dernier rapport du GIEC (le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) est alarmant. Son projet Rahui nui, une aire marine protégée d’un million de kilomètres carrés, revient au goût du jour. Si son application risque de prendre du temps, l’idée séduit déjà de nombreux pays comme le Chili, très impliqué dans le concept, avec l’île de Pâques. 

La transition énergétique passe aussi par l’énergie houlomotrice produite grâce aux courants marins et à la houle. Un projet d’avenir pour la Polynésie, située dans l'immense océan Pacifique.

Quoi qu'il en soit, l’avenir énergétique a besoin de financements et d'investisseurs. Ce sommet est l'occasion rêvée d'en trouver pour faire avancer les stratégies les plus innovantes…

Le Blue Climate Summit se poursuit à bord du Paul Gauguin depuis cet après-midi et jusqu'au 20 mai.