À Bora-Bora, les salariés protestent contre l'obligation vaccinale et la cherté de la vie

social bora-bora
bora
©Pol.1
À Bora-Bora, 30 % des salariés du Four Seasons soutiennent le mouvement de grève générale et les revendications syndicales. Ils protestent évidemment contre l'obligation vaccinale mais aussi le coût élevé de la vie.

Les revendications des salariés du Four Seasons sont identiques à celle de l'intersyndicale. Elles portent sur l'obligation vaccinale d'une part, et les sanctions imposées aux non-vaccinés, à savoir l'amende de 80 000 xpf "qui reste toujours assez élevée. Le gouvernement n'est pas censé nous taper dessus. Ce n'est pas tout le monde qui peut payer" s'indigne Tetuanui Moati, représentant Cstp - FO. Il dénonce cette amende et souhaiterait la voir disparaître mais se dit néanmoins favorable au dialogue.

Le représentant Cstp-FO invite Edouard Fritch à écouter la souffrance de son peuple et prendre conscience des difficultés dans lesquelles les Polynésiens vivent, notamment au niveau financier. 

Tetuanui Moati est interrogé par Rosanna Maihota :