Christophe Plée : "le pass sanitaire est compliqué et risque de freiner la reprise économique"

économie polynésie française
L'invité café : Christophe Plée - 18/08/2021
©polynésie la 1ère
L'invité café du jeudi 14 octobre 2021 est Christophe Plée, président de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME).

Les sanctions prévues par la loi sur l'obligation vaccinale, qui devaient intervenir le 23 octobre, sont reportées au 23 décembre 2021. C'est le président du Pays, Edouard Fritch qui l'a annoncé mercredi 13 octobre lors d'une allocution.

"Aucune sanction ne sera appliquée avant cette date", a-t-il précisé. "A partir du 23 décembre, les chefs d'entreprise transmettront à l'ARASS la liste des personnes supposées être en contact avec le public", a ajouté le président. 

Christophe Plée, le président de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises revient sur les annonces du président du Pays à l'occasion de la loi sur l'obligation vaccinale et donne son avis sur l’application à venir du pass sanitaire au sein des entreprises du fenua.

La loi sur l'obligation vaccinale est incomprise et inapplicable pour les entreprises polynésiennes car le fondement juridique n'apporte pas une sécurité pour les organisations patronales"

Le pass sanitaire "C'est compliqué et risque de freiner la reprise économique (...) la Polynésie est un petit pays".

Christophe Plée est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi : 

L'invité café avec Christophe Plée