publicité

Une course cycliste pour dire qu'"on peut s'en sortir"

Un tour de Tahiti à vélo a été organisé ce dimanche 9 septembre, à l'occasion de la journée de prévention contre le suicide, marquée chaque année le 10 septembre. 167 coureurs étaient sur la ligne de départ, ce matin.

© Facebook Jean-claude Vuviet / Pirae cyclisme
© Facebook Jean-claude Vuviet / Pirae cyclisme
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le
Le suicide est la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 14 à 25 ans, en Polynésie française. On recense 30 à 50 suicides par an.

L'association SOS suicide se consacre à prévenir les comportements suicidaires. Avec l'AS Pirae Cyclisme, elle organise chaque année un tour de l'île à vélo. Chaque kilomètre parcouru par les participants est comptabilisé et les fonds récoltés sont versés à l'association, comme cela se fait dans de nombreux autres pays du monde.

Avec 167 coureurs, le fenua est un participant important, souligne Annie Meunier, la vice-présidente de l'association, au micro d'Abinera Tematahotoa.

"On peut sauver des personnes qui ont des pensées suicidaires."


Le suicide en Polynésie est le thème du magazine santé "Ara Ora", qui sera diffusé sur la 1ère télé ce lundi 10 septembre, à 19h25.

  1 536 543 823

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play