Couverture du surf pour les JO 2024 : un câble sous-marin entre Teahupoo et Tautira

jeux olympiques polynésie française
câble sous marin presqu'île
Pour assurer la couverture des épreuves de surf en 2024, un câble sera posé entre Teahupoo et Tautira. ©Outremer la 1ère
Retransmettre l'épreuve de surf pour les JO de 2024, le territoire s'y prépare activement. Et cela passe aussi par la mise en place d'un câble sous-marin dédié au réseau internet entre Teahupoo et Tautira.

Pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques, les outre-mer vont être associés à leur organisation avec la Polynésie française et sa vague mythique de Teahupo’o qui ont été choisies pour disputer les épreuves de surf en 2024.

Aussi le Pays, en tant que collectivité hôte, assurera le renfort de la couverture et la sécurisation de ses réseaux internet, à l’intérieur et autour du site, ainsi que leur bon dimensionnement par la pose d'un câble sub-lagonaire ente Teahupoo et Tautira.

Une étude d’impact environnemental, sociétal et culturel, de sédimentologie et de courantologie a été réalisée. Pour l’ensemble du projet, un niveau d’impact faible a été évalué sur le milieu physique. Son résumé non technique a été affiché dans les deux mairies de la zone concernée dans le cadre de l’enquête publique. Plusieurs rencontres ont été organisées avec les membres des associations de protection de l’environnement au fenua Aihere, ainsi que des présentations publiques du projet de câble, en décembre 2021.

Le conseil des ministres a accordé l’octroi d’une subvention d’investissement de 11 525 000 cfp pour la réalisation de cette première phase d’étude.