Culte de rentrée du personnel des écoles protestantes

éducation polynésie française
Le culte de rentrée des établissements scolaires protestants avait lieu ce samedi 13 août, au temple protestant de Punaauia. L'occasion pour tout le personnel enseignant et non enseignant de se rassembler et de bien commencer l'année scolaire dans le respect de valeurs communes.

Jacques Ley, ancien élève du lycée Samuel Raapoto, est nostalgique en revoyant le personnel de son ancien établissement. Ce samedi 13 août, c'est un culte particulier à destination des personnels des écoles protestantes de Tahiti, dans le temple de Punaauia. "Ca me rappelle l'ambiance du lycée où on est vraiment tous ensemble. C'est le culte, mais il n'y a aucune pression : on vient tous comme on est et l'ambiance est très relax." 

Ils sont plus de 300 à travailler dans l’enseignement protestant. De tous horizons et de toutes confessions religieuses, comme ces professeurs qui viennent ici surtout par conscience professionnelle. "C'est un moment important pour être ensemble pour cette nouvelle année scolaire, explique Puna Prokop, enseignante à Pomare IV. De communier, notre mission d'aider les élèves pour qu'ils réussissent leur éducation." 

Au programme de ce rassemblement, un moment de culte où l’on présente notamment les nouvelles nominations, puis un grand repas qui permet de se rencontrer et de renforcer les liens entre établissements. "Les établissements privés ont un caractère propre, basé sur des valeurs humanistes, chrétiennes que sont le respect, le partage, le travail et l'amour," rappelle Mélinda Walker, directrice du lycée Samuel Raapoto.

Une recette qui semble fonctionner puisque l’enseignement protestant se développe. Il a ouvert un nouveau diplôme des arts et métiers qui donne le grade de licence. Mais aussi la mise en place du lycée John Doom, un établissement professionnel agricole à Taiarapu Est.

L’an dernier, l’enseignement protestant a enregistré un taux de réussite au baccalauréat de plus de 99%.