Emile Vernier : "On ne peut pas toucher une pension de retraite sans cotiser à la CPS"

social polynésie française
invité café / émile vernier
L'invité café du mercredi 13 octobre est Emile Vernier, président du Syndicat de défense des intérêts des retraités anciens et futurs (Sdiraf).

Créé par la loi du Pays du 1er février 2019, le Conseil d'orientation et de suivi des retraites  (COSR) est une instance permanente d’études et de concertation entre les principaux acteurs du champ des retraites.

Ses missions sont diverses mais les principales consistent à réaliser un suivi de l’évolution des régimes de retraites, à formuler des propositions pour assurer leur solidité financière et leur fonctionnement solidaire ou à rendre des avis sur toute modification du cadre réglementaire applicable aux régimes de retraites concernés.

A cet effet, tous projets de textes normatifs doivent être obligatoirement soumis pour avis au conseil. Chaque année, le COSR est chargé de produire un rapport annuel rendu public sur le système de retraite. Rapport basé sur des indicateurs de performance.

Le 12 octobre 2021, le COSR a dit OUI pour un nouveau plan de réforme de la retraite. Ce rapport COSR est un plan de sauvegarde et de pérennisation des retraites des Polynésiens. Le rapport COSR propose un changement du système des retraites des polynésiens.

On ne peut pas toucher une pension de retraite sans cotiser à la CPS. Il n'y a pas de cotisations, il n'y aura pas donc pas de pension de retraite.

La situation de la retraite est alarmante. Et ce nouveau plan de reforme permettra de sauver la caisse de retraite des actuels et futurs retraités mais il faut "changer du tout au tout, car aujourd'hui beaucoup de gens gagnent de l'argent, mais ne cotisent rien", constate-il.

"Pour se lancer dans ce nouveau système, il faut effort global de tous les Polynésiens (salariés, retraités  et employeurs)". Il n'y a pas assez de cotisants pour payer les charges de la CPS."

Le COSR propose une réforme de retraite par points avec  un seul régime, une caisse unique.

Emile Vernier est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi :

L'invité café avec Emile Vernier