Eric Minardi "heureux" de la percée de Marine Le Pen en Polynésie

élections polynésie française
Eric Minardi, président du "Te Nati" ©Polynésie la 1ère
En Polynésie française, Emmanuel Macron perd 9 500 électeurs en cinq ans, quand la candidate du Rassemblement national en gagne 2 500 et obtient plus de 48% des suffrages exprimés. Une victoire pour Eric Minardi, le représentant local du RN.

Marine Le Pen remporte 39 913 voix en Polynésie contre 42 890 pour Emmanuel Macron au second tour, sur 205 400 électeurs inscrits. Un score extrêmement proche, donc. En tête dans 17 communes du Fenua, le Rassemblement national séduit de plus en plus d'électeurs. Eric Minardi, représentant RN en Polynésie et président du parti Te Nati, se dit "heureux d'avoir obtenu 48 %" - un score historiquement élevé - et rajoute que "si les Marquises avaient voté comme d'habitude, nous aurions battu Emmanuel Macron sur le Territoire.

Marine le Pen souhaitait notamment mettre en place une université de la mer, un "grand" ministère d'Outre-mer et le remboursement des frais engagés par la CPS pour les maladies radio induites. Un programme prôné par Eric Minardi, invité de notre journal hier. 


C'est pourtant Emmanuel Macron qui repart pour un second mandat. Les attentes sont nombreuses quant à ses engagements des cinq dernières années, y compris en Polynésie française, où la crise du covid a eu des effets désastreux sur les entreprises.