Fin des restrictions : quid des doses de vaccins bientôt périmées ?

coronavirus polynésie française
Qu'advient-il des doses de vaccin maintenant que les restrictions sont allégées ? ©Polynésie la 1ère
La fin de l'état d'urgence sanitaire et de la nécessité de présenter un passeport vaccinal, auront-elles pour conséquence une baisse de la vaccination en Polynésie française ? Qu'adviendra-t-il des 66 000 doses de vaccins dont le pays est en possession ? Faudra-t-il les jeter ? On vous donne quelques éléments de réponse.

Fini l’urgence sanitaire et le besoin de présenter un passeport vaccinal pour partir en France. Selon Daniel Ponia, cela ne devrait pas trop impacter le nombre de vaccinations. Depuis l’annonce, il n’a pas constaté de fléchissement des demandes de carnets de vaccination et QR code. D’abord, parce-que certains veulent continuer d’éviter les formes graves de la maladie. Quant à ceux qui veulent voyager, ils passent souvent par les Etats-Unis.

Mais pour transiter ou voyager aux Etats-Unis, deux doses suffisent et une seule pour le Janssen, selon le consul des Etats-Unis. Alors, sans obligation, les voyageurs ayant déjà 2 doses pourraient bien arrêter d’actualiser leur carnet vaccinal.

À la poubelle ? 

Reste que 66 000 doses de vaccins sont encore stockées à la pharmacie d’approvisionnement de la direction de la santé. La plus grande partie vient du laboratoire Pfizer. Leur durée de vie arrive à terme le mois prochain, même conservées à -80 degrés Celsius.

La durée des vaccins Pfizer est passée de 6 à 9 mois, puis 12 aujourd’hui suite à l’étude de stabilité effectué sur ce dernier. Très récente, elle évolue au fur et à mesure. Il se pourrait donc que sa durée de vie soit de nouveau prolongée, avant de jeter 50 000 doses.

Les 16 000 doses restantes concernent les vaccins de Novavax et Jansen qui périment en 2023.