Nana Tahiti Pacifique Magazine

médias polynésie française
Tahiti Pacifique
©Tahiti Pacifique
Après 30 ans d'existence le magazine investigation fondé par Alex Duprel tire sa révérence, la faute au Covid.

C'est sur la page facebook de notre confrère "Tahiti Pacifique", une publication du groupe Fenua Communication, que nous apprenons que le dernier numéro est actuellement en vente. 

TPM est une victime collatérale de la crise sanitaire, économique et sociale interminable qui touche la Polynésie, dans un contexte très difficile pour la presse payante. Le Covid aura porté le coup de grâce. Toute la rédaction, qui a œuvré corps et âme pour le faire (sur)vivre, est en souffrance.

Alors que nous fêtions en mai dernier les 30 ans de TPM, Célia du Prel, la veuve d’Alex, le fondateur du magazine, insistait sur la nécessité d’un tel média au fenua : « Il faut que le magazine continue et que la vérité se fasse ! ».

Mais aussi triste que soit cette fin brutale et inattendue, Alex du Prel peut être fier de sa « goutte de liberté » qui aura su marquer le paysage médiatique de sa griffe singulière, et exister contre vents et marées !  confie Dominique Schmitt, rédacteur en chef du Tahiti Pacifique Magazine.