Kermesse du ra'au Tahiti : transmission du savoir sur fond de rénovation du temple

traditions polynésie française
kermesse ra'au Tahiti
Les anciens montrent aux jeunes comment fabriquer du ra'au Tahiti. ©Polynésie la 1ère
A Tahaa pour rénover le temple protestant de Poutoru, la paroisse récolte des fonds grâce à une kermesse du ra'au Tahiti. Pendant une semaine, des ateliers pour réaliser des remèdes de grand-mères, à destination des volontaires, sont mis en place. Le public, surtout les jeunes, adhèrent.

Quelques écorces de tou, des racines de cocotier, des feuilles de plantes médicinales, voici le remède pour soigner les calculs rénaux. Sa préparation a été transmise par voie orale de génération en génération, un secret bien conservé qui, aujourd'hui encore, nécessite une connaissance parfaite des plantes. Les portions devant être scrupuleusement respectées. Rien ne doit être laissé au hasard. "Cette kermesse du ra'au Tahiti est importante pour la transmission. Le 2e objectif est de récolter des fonds", pour rénover le temple protestant de Poutoru explique Joël HAHE, membre du comité organisateur et maire du village de Poutorou. 

kermesse ra'au Tahiti
De nombreuses plantes ont des vertus. Encore faut-il les connaître. Heureusement, cela s'apprend. ©Polynésie la 1ère

Malgré l'évolution des coutumes et l'adoption de la médecine occidentale, des collégiens de Tahaa montrent leur intérêt pour la médecine traditionnelle. Une manière de se reconnecter avec leur histoire. Mais aussi d'avoir une bonne hygiène de vie.  "Aujourd'hui, on prône beaucoup la santé par les aliments et donc une vie saine, et propre", précise Poema LIRAND, professeure de SVT.