L'opération Marara touche à sa fin

sécurité polynésie française
Fin de l'opération Marara 2022 ©Polynésie la 1ère
Après cinq jours d'exercice dans l'archipel de la société, les militaires de l'opération Marara terminent leur mission à Bora-Bora en commémorant les 80 ans de l'opération Bobcat.

Plus d'un millier de militaires Français et Américains sont en Polynésie depuis le 8 mai pour l'exercice annuel Marara, un rendez-vous incontournable des relations interarmées dans le Pacifique. Du 12 au 17 mai, ils ont simulé des scénarios catastrophes dans les îles de la Société pour s'entraîner. Après leur dernier exercice en simulation mardi, ils ont pris l'avion le 18 mai depuis Huahine pour Bora-Bora, leur dernière destination. 

Défilé des militaires Français à Bora-Bora, 18 mai 2022 ©Polynésie la 1ère / JD


Cette année, l'exercice Marara tombe en pleine commémoration des 80 ans de la présence des soldats américains (GI's) à Bora Bora en 1942. Un grand défilé aérien puis terrestre ont été organisés pour l'occasion, en présence des enfants des GI's. Les troupes Américaines ont été acclamées lors de leur passage.
 

Défilé des troupes Américaines à Bora-Bora ©Polynésie la 1ère / JD


Pour mémoire, le 7 décembre 1941, les Japonais bombardent 
Pearl Harbour. Désormais en guerre, les Américains ont besoin d’une base de ravitaillement entre le canal de Panama et l’Australie. L’emplacement stratégique de Bora-Bora, avec son unique passe facilement contrôlable, en font la candidate idéale. Ainsi, début 1942, les Américains lancent l’opération Bobcat. Environ 3 500 hommes débarquent sur la Perle du Pacifique.