La Protection judiciaire de la jeunesse poursuit sa mission dans les îles

justice tuamotu-gambier
pjj
Liliane VALLOIS, Directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse en Pf ©Pol.1
La justice de proximité est l'un des axes du quinquennat d'Emmanuel Macron. Après les Marquises, la Protection judiciaire de la jeunesse se déplace aux Tuamotu-Gambier. La PJJ développe des dispositifs pour accompagner les mineurs délinquants.

La Protection judiciaire de la jeunesse s'était déplacée aux Marquises en juin 2021. Des ateliers d'échanges avaient été organisés pour éclairer les parents et les enfants sur leurs droits et les organismes existants en fonction de leur situation et de leurs besoins.

Ce mois-ci, leurs actions de prévention se déroulent dans l'archipel des Tuamotu-Gambier.

"Les archipels méritent autant que les autres que l'on s'y penche" explique Liliane Vallois, directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse en Polynésie française. Dans cette optique, la PJJ devrait également se rendre aux Australes et aux îles Sous-le-Vent.

Liliane Vallois était l'invitée du journal télévisé de vendredi 5 novembre 2021 :