Lagoonarium de Moorea : une page se tourne

tourisme moorea
Lagoonarium Moorea
©Polynésie.la1ère

Après 24 ans d'activité familiale, le lagoonarium de Moorea a été démantelé.

Une page se tourne et l'histoire se referme pour Matahi Pambrun et sa famille. Ils ont tenu à procéder eux-mêmes au démantèlement de leur établissement de loisirs. Ils n'envisageaient pas de voir leur lagoonarium être démonté par l'équipement. Alors, ils ont entrepris de s'en charger avec beaucoup d'amertume :

On a préféré le faire nous même et bien. On a décidé, après 20 ans de combat, de tout défaire.

Matahi Pambrun, gérant du Lagoonarium de Moorea


La famille ne comprend pas la décision hâtive du gouvernement de les expulser, surtout en ces temps de crise où le discours politique est orienté vers la protection des emplois. Cette famille a pourtant oeuvré, durant 24 ans, à la préservation du lagon, des poissons et des coraux. Matahi est dépité mais déclare fièrement :

On est partis de rien, et on a bâti ce lieu.


Maintenant il faut repartir de zéro, en espérant que le souvenir de ce lieu ne se résumera pas aux deux faits divers, malheureux, qui l'ont mené à sa perte - la noyade d'une touriste en 2018, et l'enfant mordu par un requin en 2019. En une vingtaine d'années, le lagoonarium de Moorea a accueilli des milliers de touristes. 

Matahi Drollet au micro de Gilles Tautu