Le 1er août, la baguette va coûter 60 cfp

consommation polynésie française
La baguette à 60 cfp le 1er août
Le 1er août, le prix de la baguette de pain va passer de 57 cfp à 60 cfp. ©Polynésie la 1ère/H.Liao
Le conseil des ministres a décidé de revaloriser le prix de la baguette et du pain. Le 1er août, la baguette de pain de 250 grammes va passer à 60 cfp. La raison, l'introduction de la nouvelle gamme de pièces de monnaie qui va faire disparaître les pièces de 1 et 2 cfp.

Sur proposition du ministre des Finances et de l’Economie, le conseil des ministres a validé une revalorisation du prix de détail de la baguette de pain de 250 grammes dont le prix est désormais arrondi à 60 cfp au lieu de 57 cfp à compter du 1er août.
Le prix maximal du pain en dehors de l’archipel de la Société a été réduit pour les pains de 300 grammes dont le prix passe de 71 à 70 cfp.

La révision du prix du pain est motivée par l’impact de l’introduction de la nouvelle gamme de pièces de monnaie ayant pour conséquence de faire disparaître les pièces de 1 et 2 cfp en imposant d’arrondir le paiement pénalisant soit le consommateur soit le commerçant.

Farine subventionnée

Le prix de la baguette continue d’être soutenu massivement par le budget du Pays qui subventionne le prix de la farine destinée à la production de baguettes de pain et aux pains à prix réglementés afin de permettre aux familles modestes d’accéder à du pain à un prix environ deux fois plus bas qu’en France métropolitaine. La Nouvelle-Calédonie affiche actuellement un prix pour le même produit à partir de 90 cfp jusqu’à 125 cfp.

Pour le budget 2022, le gouvernement évalue le soutien au prix de la farine à plus d’un milliard cfp, en raison de l’augmentation du prix de la farine consécutive à la guerre en Ukraine.