Le nouveau centre d'accueil enfin en construction, quelques millions manquent encore

religion polynésie française
Pose de la 1ère pierre du centre pour SDF en présence de Père Christophe. ©Polynésie la 1ère
La première pierre du centre d'accueil des SDF Te Vai-ete 'api a été posée le 16 juin 2022 à Mamao. Les 250 sans-abris de Papeete pourront y trouver refuge dans un peu plus d'un an. 150 millions xpf sont encore nécessaires pour arriver au terme du chantier.

Fini la colère de Père Christophe ! Grâce au permis de construire qu'il a réussi à obtenir, son projet de centre d'accueil pour les sans-abris se concrétise enfin... Les premières fondations sont en train d’être réalisées pour permettre à un bâtiment de 500 m2 au sol et 300 m2 à l'étage, de voir le jour. Les bénévoles et les donateurs étaient présents pour célébrer la pose de la première pierre ce matin. Aux côtés de Père Christophe, l’archevêque Jean-Pierre Cottanceau a béni le chantier, débuté en mai 2022.

Bénédiction par Jean-Pierre Cottanceau aux côtés de Père Christophe. ©Polynésie la 1ère

105 millions de francs ont été récoltés depuis avril 2019, du plus petit au plus grand don... 150 millions de francs sont encore nécessaires pour arriver au bout des travaux, dans un peu plus d'un an. 

Père Christophe n'a adressé aucune demande au Pays. Il ne souhaite pas voir les financements du centre se traduire en impôts :

Ne participent au projet que ceux qui souhaitent y participer. Le projet n'est porté que par ceux qui y croient.

Père Christophe

L'architecte a imaginé une grande maison, où les sans-abris pourront retrouver un peu de dignité. Se laver, se nourrir, mais pas que... Trois salles de formation sont prévues à l'étage et des soins médicaux devraient être dispensés.

Une cérémonie symbolique... Le chantier a débuté en mai 2022. ©Polynésie la 1ère

Ce matin encore, une soixantaine de personnes sont venus prendre un repas à la cathédrale de Papeete, qui fait fonction de centre d'accueil provisoire. Environ 250 SDF sont encore livrés à eux-mêmes dans les rues de Papeete. Ils pourront donc trouver refuge à Te Vai-ete 'api, sur le site de Mamao mis à disposition par le Pays. Les travaux devraient durer 12 mois.