Le Tavini Huira'atira a tenu son conseil fédéral

tavini polynésie française
Le Tavini Huira'atira a tenu son conseil fédéral ©Polynésie La 1ère
Le Tavini Huira'atira a voulu montrer son unité, ce 5 février, à l'occasion de son conseil fédéral. Devant une centaine de personnes, le parti indépendantiste a présenté ses chiffres et ses ambitions, notamment miser sur la jeunesse.

Le Tavini Huira’atira a tenu son conseil fédéral ce 5 février à Piafau. L’occasion pour les membres de faire un bilan moral et financier du parti mais aussi d’aborder les futures élections politiques. Sans surprise, le parti ne soutiendra pas de candidats aux élections présidentielles. "Quand il y a les élections territoriales, ce sont les élus à l'assemblée territoriales qui élisent le président, ce n'est pas le peuple. Ce n'est pas démocratique ça ! Ce que nous voulons nous, c'est que notre président soit élu comme Macron, Joe Biden comme tous les pays démocratiques de la planète (...) C'est pour ça qu'on dit qu'on ne va pas participer à ces élections, il faut s’abstenir.", explique le leader indépendantiste. 

Oscar Temaru préfère que ses membres se concentrent sur les élections législatives. Des législatives où la jeunesse est fort représentée. On retrouve à la 1ere circonscription, Tamatai Legayic, 21ans, titulaire de deux licences dont une en sciences politiques. Steeve Chailloux et Moetai Brotherson sont candidats à la deuxième et troisième circonscription. Une jeunesse qui représente un réel potentiel pour le parti. "Evidemment nous partons sur ce qui se passe aujourd’hui, il y a des inégalités sociales entre nos Polynésiens entre eux mais aussi entre les Polynésiens et les Français. Je prends l'exemple de nos Polynésiens qui partent à l'armée, de l'emploi local", estime Tamatai Legayic. 

"Depuis 2013, on a fait un appel aux jeunes, souvent ils hésitent car beaucoup de jeunes ont été dégoûtés de la chose politique, en France on le voit aussi. Donc, on essaie de trouver les moyens de leur expliquer qu'il faut qu'il s'engage car ce Pays est le leur, c'est à eux de le construire. J'ai toujours eu cette conviction que dès lors qu'on commence des mandats, il faut préparer la suite", explique Moetai Brothers. 

Une centaine de sympathisants a fait le déplacement pour connaitre les engagements du Tavini Huira’atira. "Je suis venu pour écouter et surtout comprendre ce que le parti propose comme programme parce que souvent je vais voter mais parce que mes grands-parents l'ont dit", concède un jeune sympathisant. Le premier tour des élections législatives se déroulera le 11 juin prochain.

©polynesie