Les masques tombent

coronavirus polynésie française
Classe sans masque
Pas de masque en cours. ©Patita Savea
À partir de lundi 14 mars 2022, le port du masque devient facultatif dans les locaux scolaires. Il reste toutefois obligatoire dans les transports collectifs, les aéroports, les gares maritimes et les établissements de santé.

Au lycée Samuel Raapoto, les 825 èleves, 68 professeurs et les 20 personnels non-enseignants peuvent finalement faire tomber le masque.

Les professeurs peuvent enfin découvrir le visage de leurs élèves. Et même s'ils sont nombreux à être soulagés par la fin de l'obligation du port du masque, une petite minorité continue de le porter.

 Teupoo Fatupua Avae a recueilli quelques réactions :

Soulagement dans les îles aussi 

À Bora Bora, les habitants ont l'impression de retrouver une certaine forme de liberté. Celle de se balader sans masque et de pouvoir partager leurs sourires. Tuarii Taeae, habitant de l'île et guide sanitaire a décidé de continuer de porter son masque par précaution "pour des raisons personnelles" explique-t-il.

Bora bora sans masque
Les masques tombent à Bora Bora ©Rosanna Maihota

À noter également que le pass sanitaire est suspendu sauf si vous vous rendez dans un établissement d'hospitalisation pour une visite ou des soins programmés, il reste alors obligatoire.