Les Mondiaux de vitesse de va'a s'achèvent : une médaille de bronze chez les hommes pour la France

va'a polynésie française
mondiaux de vitesse va'a londres
Ligne de départ pour les Mondiaux de vitesse de va'a, en Angleterre. ©NC la 1ère
Les mondiaux de vitesse de va'a se terminent mardi 16 août, à Londres. L'équipe de France féminine espère encore remporter une médaille. Chez les hommes, la compétition est déjà terminée et ils empochent une médaille de bronze.

Mardi 16 août, c’est la fin du championnat du monde de va’a vitesse, à Londres, en Angleterre. La Polynésie ne participe pas, mais des rameurs polynésiens comptent dans les rangs du collectif France. L’équipe de France espère empocher encore une médaille avec les filles par équipe, ce lundi 15 août.

Les hommes, eux, ont déjà terminé leur tournoi et ramènent une médaille de bronze en catégorie Elite Men V6 - 1500. "On ne rame pas souvent ensemble, précise Manuarii Lintz.  On a ramé deux ou trois fois ensemble avant la compétition. Finalement, ça s'est passé presque crème". Une satisfaction pour les tricolores, en l’absence cette année de la fédération tahitienne. "On a plus l'habitude d'être en haute mer et nous, on aime bien le surf, explique Akahee Kaiha. Là, c'est que de la vitesse, on n'a pas l'habitude, mais pour une première on n'est pas ridicules." Jimmy Aukara regrette l'absence de la Polynésie : "les plus forts ne sont pas là. Mais on les a représentés quand même."