Championnat de Polynésie : les rameurs moins nombreux que d'habitude...

va'a polynésie française
Peu de rameurs à Aorai Tinihau pour le championnat de Polynésie ©Polynésie la 1ère
Le championnat de Polynésie de va’a se déroule aujourd'hui, en V1 et en V6 sur le plan d'eau de Aorai Tini Hau à Taaone. Au programme, des courses de vitesse et du para va'a. Il y avait moins de monde ce matin, par rapport aux précédentes éditions.

Samedi 16 avril, jour du championnat de va'a de Polynésie avec des courses de vitesse exclusivement. 

En parava'a

Une dizaine de rameurs handisports a ouvert le bal avec un premier parcours de 500 mètres en V1, remporté par François Maruae, du club Ihilani, en deux minutes et 41 secondes de temps.

Une fierté pour Néphi Tehei, son entraineur, qui nous confie son enthousiasme de voir les rameurs issus du handisport participer a cette compétition. Cela leur permet d'évaluer leur niveau. Néphi Tehei est d'ailleurs à l’origine de l’école de va’a handisport créée en 2006. Il regrette néanmoins que la participation ait stagné depuis, en raison d’un manque d’encadrants.

Après les courses en V1, l'après-midi sera consacrée aux rameurs en V6.

Déceptions

En tout cas, les rameurs n'étaient pas très nombreux pour la première partie de la compétition. D'abord, à cause de l'annulation de la participation Polynésienne au championnat du monde de va’a vitesse - qui a lieu à Londres en août prochain - pour des raisons sanitaires et financières. De plus, la plupart des équipes se sont entrainées sur des longues distances pour les courses comme celle organisée par Polynésie la 1ère le 26 mars dernier et la EDT Va’a le mois prochain. 

Le problème se pose au niveau du format des courses : les exercices de préparation sont différents pour les courses de longue distance et les courses de vitesse. La plupart ont donc préféré ne pas participer aux courses de vitesse aujourd’hui.