Massages à l'huile de cannabis : le couple de Mahina relaxé

justice polynésie française
61bbb85c03d93_massage-cannabis.jpg
Archives. Novembre 2021. ©Polynésie la 1ère
La cour d’appel a relaxé un jeune couple de Mahina, qui proposait des massages à l'huile de cannabis. Une décision qui conforte les actions de l’association Tahiti Herb Culture.

Une décision de justice qui pourrait donner de l’espoir aux défenseurs du cannabis thérapeutique. Après avoir été jugé en comparution immédiate en juin dernier, un couple de Mahina qui proposait des massages à l'huile de cannabis, a été relaxé par la cour d’appel le 2 décembre dernier.

Seul chef d’accusation retenu contre le couple : la consommation. L’affaire, qui aurait pu être banale, prend pourtant un tournant politique en raison du débat actuel autour du cannabis thérapeutique.

Le débat relancé

Cette décision conforte les actions de l’association Tahiti Herb Culture même si elle ne vise aujourd’hui que le couple qui a été jugé. Selon son président Karl Anihia, "elle soulage plus la conscience des gens qui souhaitent se soigner avec du cannabis".

Ecoutez ses précisions :

Karl Anihia

 L’association prévoit une mobilisation le 23 décembre à l’Assemblée de Polynésie pour appuyer le projet de loi de Nicole Sanquer visant à autoriser l’usage du cannabis thérapeutique, et demander que ce projet de loi soit inscrit à l’ordre du jour.