Militaires du Pacifique : la prime d'installation dans l'Hexagone officiellement étendue à tous !

politique polynésie française
Guerriers du Pacifique. Militaires sur porte-avion
Guerriers du Pacifique (Pf et NC) ©H. Aito Guerrier du Pacifique FB
Les engagés de Polynésie française, mais aussi de Nouvelle-Calédonie et de Mayotte vont enfin bénéficier de l'indemnité d'installation dans l'Hexagone (l'INSMET) au même titre que les militaires de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de La Réunion !

C'est une injustice soulevée par la députée de Polyénsie Nicole Sanquer depuis 2019 lors des débats à l'Assemblée nationale. L'INSMET, l'indemnité d'installation dans l'Hexagone pour les militaires ultramarins, mise en place dans les années 1950, n'était jusqu'à aujourd'hui versée qu'aux engagés originaires de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de La Réunion. Les autres militaires du Pacifique, comme les Polynésiens, n'en bénéficiaient pas, alors même que leur engagement au sein l'Armée française représente un réel sacrifice.

Le Gouvernement s'était engagé à réparer cette inégalité en octobre dernier. Un engagement devenu officiel dans le décret de 26 avril 2022, qui étend la prime aux engagés de Polynésie française, de Nouvelle-Calédonie, et de Mayotte. Ce décret entre en vigueur le 1er juillet 2022.

L'Armée recrute entre 400 et 500 jeunes Polynésiens chaque année, avait souligné la députée en 2019. Ces nombreux engagés pourront enfin bénéficier de cette aide qui représente plus d'1 millions cfp.