Nicole Bouteau démissionne de ses fonctions de ministre du tourisme

gouvernement polynésie française
Nicoel Bouteau Assemblée
©Présidence
Nouveau rebondissement au sein du gouvernement : Nicole Bouteau a présenté sa lettre de démission, quelques jours après l'éviction de la vice-présidence de Tearii Alpha.

Nicole Bouteau a remis sa démission au président du Pays Edouard Fritch vendredi 5 novembre. Un geste présenté comme une opposition à la (demie) sanction infligée à Tearii Alpha.

Des tensions au sein de la majorité étaient palpables depuis que Tearii Alpha s'était démarqué de la ligne de conduite du gouvernement concernant sa position par rapport au vaccin anti-covid.

Pas anti-vaccin mais pas encore vacciné, l'ex-vice président avait mis en avant son statut "particulier", puisqu' après avoir été contaminé par le covid, il disait avoir encore "des anticorps et un état biologique équilibré" précisant que son médecin le suit et "avec mon état biologique actuel, il me propose d'attendre de me faire vacciner".

Quid des successeurs ?

Considérant que "le choix personnel de M. Alpha n’est pas compatible avec l’exemplarité que requiert la fonction de numéro deux du gouvernement", le président Fritch a démis son vice-président de ses fonctions, qui reste néanmoins au gouvernement, en gardant les portefeuilles de l'agriculture, l'économie bleue et la recherche. Son successeur n'a toujours pas été annoncé par le président Fritch. 

Cette décision avait été acceptée par Tearii Alpha et validée à l’unanimité par le comité de majorité - mais apparemment pas par Nicole Bouteau. Par ce geste, l' (ex?) ministre semble contester la "destitution" de Tearii Alpha. 

Si sa démission n'est pas encore officiellement actée - Edouard Fritch n'aurait pas encore ouvert la lettre - une question se pose : qui lui succèdera ?