Nuku Hiva : 14 jeunes formés à la pêche lagonaire et au transport touristique

transports maritimes polynésie française
formation pêche et transport touristique
L'accent est mis sur la réglementation et la sécurité. ©Polynésie la 1ère
A la demande de la commune de Nuku Hiva, le centre des métiers de la mer de Polynésie française (CMMPF) organise actuellement la 1ère double formation au certificat de pilote lagonaire (CPL) puis au certificat de patron lagonaire pêche et cultures marines (CPLPCM), délocalisée aux Marquises précisément à Taiohae.

La formation bénéficie à 14 jeunes de Nuku Hiva en quête de régularisation de leur situation professionnelle ou d’acquisition des connaissances et des techniques indispensables à la concrétisation de leur projet de pêche, ou de transport touristique.

 Ainsi, en 223 heures de cours théoriques et pratiques, dispensées par le formateur Jean-Claude Martinez, les stagiaires devront se familiariser, avec les techniques individuelles de survie, la sécurité des navires à passagers, la réglementation maritime, le balisage, la mécanique ou encore à l’environnement marin et les manœuvres d’accostage.

A l’issue de cette formation les stagiaires obtiendront une certification pour le commandement, à titre professionnel, de navires de pêche lagonaire ou encore d'embarcations à vocation de transport touristique.

formation pêche et transport touristique
La partie théorique n'est pas négligée. ©Polynésie la 1ère

Cette semaine la partie pratique était consacrée aux manœuvres d’accostage au quai de Taiohae. Quant à la partie théorique, elle portait sur la réglementation. "Des fois je me retrouve dans une situation où je peux transporter des passagers, de la famille, des randonneurs qui ont besoin d'un bateau pour revenir...[Cette formation] me permet d'avoir des acquis au niveau de la réglementation et de la sécurité...Je connaissais les bases de la sécurité, mais pas en profondeur...[transporter] un touriste est quand même un travail à risque", avoue l’unique stagiaire femme de la formation, Kua Otomimi.