publicité

Ondes électromagnétiques : la Polynésie en-deçà du seuil maximal

Une campagne de mesures des ondes électromagnétiques relève des seuils 50 fois plus faibles que ceux recommandés, avant de subir des effets physiologiques indésirables.

Le gouvernement s’engage contre les ondes électromagnétiques © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Le gouvernement s’engage contre les ondes électromagnétiques
  • L. G
  • Publié le
L'année dernière, une loi de Pays encadrait les ondes électromagnétiques et prévoyait, notamment, des mesures régulières autour des antennes relais, et plus spécifiquement autour des sites accueillant des enfants.

Une première série de mesures a été effectuée par l’Agence nationale des fréquences et communiquée en Conseil des ministres, ce lundi. La mesure consiste à relever, sur plusieurs points se situant dans un rayon de 100 m autour d’une antenne-relais, le niveau du champ électromagnétique rayonné.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, le résultat des premières mesures indique un niveau moyen de champ électromagnétique bien en-deçà des valeurs limites à ne pas dépasser. "Ces valeurs ont été établies sur la base de la recommandation européenne du 12 juillet 1999. S’agissant du public, les valeurs limites fixées par la recommandation sont par ailleurs 50 fois plus faibles que les seuils à partir desquels des effets physiologiques indésirables sont démontrés. Il ressort, après cette campagne de mesure, que les niveaux de champs relevés sont de 11,8 fois à 19 fois inférieures aux valeurs limites."
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play