Passion : aérophotographe

art polynésie française
Passion : aérophotographe ©Polynésie La 1ère
Le collectif Hoho'a organise une exposition photos jusqu'au 28 mars, au Fare Natura de Moorea. Parmi les exposants : un passionné qui mêle à la fois photo et cerf-volant. Pierre Lesage est aérophotographe. Il réalise des clichés aériens uniques et parcourt le monde, orienté toujours par sa passion.

C’est un jour de grand vent sur Tahiti. Les kiteurs ne s’y sont pas trompés. Mais au milieu de toutes ces grandes voiles, il y a le petit cerf-volant de Pierre Lesage. Le long du câble, il hisse son appareil photo à une quarantaine de mètres et prend des clichés toutes les 5 secondes. "Si j'ai pas de photos, ce n'est pas grave, j'ai au moins eu le plaisir de faire voler le cerf-volant et si en plus, en prime, j'ai des photos, c'est génial. En plus, je n'ai jamais voulu en faire une activité commerciale (...), je fais ce que j'ai envie de faire quand j'ai envie de le faire"

Photographe amateur, Pierre Lesage s’est mis à l’aérophotographie il y a 20 ans, au pays des pauma. Son premier cliché, c’était à Bora Bora. A l’époque, les drones n’existent pas. Depuis, il s’est équipé. Ses cerfs-volants peuvent supporter 40 nœuds de vent et 50 kg de traction. La prouesse artistique rejoint alors parfois la prouesse physique. "C'est une perspective qu'on ne peut pas avoir d'un hélicoptère, qu'on ne peut pas avoir d'un avion, qu'on ne peut pas avoir nécessairement d'une perche (...) Là, on peut être entre 20 et 200 mètres", explique le passionné.  

Deux aérophotographes opèrent en Polynésie française. Pierre Lesage parcourt aujourd’hui le monde et les festivals pour assouvir sa passion et laisser vivre son âme d’enfant.

©polynesie