Pluies diluviennes : premier bilan

intempéries polynésie française
Pluies diluviennes : premier bilan
Pluies diluviennes : premier bilan ©polynesie La1ere
Inondations, rivières en crue, évacuations : les côtes nord et est des îles de la Société ont été sévèrement touchées. Il est tombé 432 litres d’eau au mètre carré en 48 heures à Pueu sur la presqu’île de Tahiti.

L’archipel de la Société connaît depuis plus de 48 heures un épisode de très fortes pluies qui devrait se poursuivre au moins jusqu’à samedi soir.

Les Iles Du Vent et les Iles Sous Le Vent ont été placées en vigilance rouge et les établissements scolaires sont restés fermés vendredi. Toutes les activités nautiques de loisir ont été interdites.

Météo France a enregistré par endroit des cumuls de pluie extraordinaires, au point que le mois en cours est d’ores et déjà le 5e mois de janvier le plus arrosé à Tahiti depuis 1958, année ou ont débuté les relevés de pluviométrie. Il est tombé en deux jours 432 litres d’eau au mètre carré à Pueu, 349 à Pirae, 339 à Mahina, 326 à Hitiaa, 210 à Raiatea et 134 à Bora Bora.

Ces pluies diluviennes ont entraîné la crue des rivières, des inondations, la perte de cultures et des glissements de terrain.

Tour d’horizon des dégâts occasionnés à Raiatea, Tahaa, Papenoo, Papeari, Papeete et Mahina :