Plus de 1.3 kg d’ice saisi à l’aéroport de Tahiti Faa’a

trafic de drogue polynésie française
ice
Mardi 25 août à 19h40 à l’aéroport de faa’a, une jeune femme de 23 ans en provenance de San Francisco a été contrôlée par les agents des douanes. L’inspection de sa valise a permis la découverte de1,350 kg d’ice dissimulé dans divers objets.
Une jeune femme de 23 ans a été arrètée à sa descente d'avion mrdi 25 août alors qu'elle revenait des Etats Unis. Les douaniers ont trouvé plus de 1.3 kg d'ice dans ses bagages.

Deux autres hommes du même âge, passagers de ce même vol, ont également été appréhendés dans l’enceinte aéroportuaire alors qu’ils accompagnaient la jeune femme.

Une procédure douanière visant un délit d’importation illégale de marchandises prohibées a été ouverte.

Les trois personnes ont été placées en retenue douanière.

A l’issue, elles ont été confiées aux enquêteurs de la Section de Recherche de Papeete qui les ont placées en garde à vue pour infractions à la législation sur les stupéfiants et infraction douanière.

La jeune femme a donné une version fantaisiste des faits exposant qu’un tiers en Californie lui avait confié une valise destinée à être remise à un ami tahitien alors qu’elle ignorait son contenu illicite.

Une quatrième personne a été interpellée par les gendarmes, elle a corroboré les allégations de la suspecte.

Au vu de la quantité saisie et du mode opératoire mis en œuvre, l’hypothèse la plus vraisemblable est que l’intéressée s'est entendue avec les trois autres personnes arrêtées et d’autres personnes non encore interpellées à ce jour pour s’associer dans une opération d’importation d’ice en vue de réaliser un profit substantiel.

Samedi 29 août 2020, les quatre personnes mises en cause dans ce trafic d’ice seront déférées au parquet.

Un juge d’instruction sera saisi pour poursuivre les investigations se rapportant aux faits qualifiés :
  • Association de malfaiteurs en vue de commettre des infractions à la législation sur les stupéfiants (méthamphétamines)
  • Importation illégale de stupéfiants
  • Détention illégale de stupéfiants
  • Transport illégal de stupéfiants
  • Acquisition illégale de stupéfiants
  • Importation en contrebande de marchandises prohibées
  • Transport de marchandises prohibées
  • Détention de marchandises prohibées
Les auteurs de ces faits de trafic d’ice encourent les peines suivantes :
  • 10 ans d’emprisonnement
  • 7 500 000 euros d’amende soit 894 988 074,45 francs pacifiques
  • Une amende douanière égale au minimum au montant de la valeur marchande sur le marché illicite de la drogue
  • La confiscation de tous leurs biens mobiliers et immobiliers (maison et terrains)
Des réquisitions seront prises afin de placer les suspects en détention provisoire.

Il appartiendra au juge d‘instruction d’identifier toutes les personnes concernées par ce réseau d’importation d’ice.

Cette nouvelle affaire significative met en évidence que le trafic d’ice reprend en intensité avec la reprise des vols internationaux en provenance des USA.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live