Poehere Chong, une tête chercheuse qui préfère enseigner

emploi polynésie française
61bd0f255c37c_poerava-chong-pendant-ses-etudes-en-france.jpg
Poehere est en pull rayé. ©Poehere Chong
Originaire de Rurutu, Poehere Chong, 29 ans, est une surdouée. Avec un bac+8, la docteur en génie des procédés et de l’environnement a choisi d’enseigner la physique-chimie au lycée Paul Gauguin. A son retour de ses études de métropole, Poehere n’a pas cherché d’emploi dans son domaine, mais s’est tournée vers l’enseignement.

 Poehere Chong, 29 ans, clôture notre série de portraits de jeunes Polynésien(ne)s diplômé(e)s. La jeune femme, originaire de Rurutu, a un bac+8 en génie des procédés et de l’environnement. Doctorante, elle a effectué plusieurs interventions dans des congrès nationaux et internationaux, mais aussi dans des établissements scolaires…

Le CV de Poehere Chong donnerait presque le tournis… Pourtant, en revenant au fenua après des études à Toulouse, elle n’a pas cherché d’emploi dans son domaine mais elle a choisi d’enseigner la physique et chimie au lycée Gauguin. Elle aime être à l'écoute des élèves, et pousse chacun d'eux à exploiter son potentiel.

Son ambition est d'enseigner à l’université d’Outumaoro pour renouer avec la recherche. Mais voilà, les postes sont déjà occupés. 

Ecoutez-là, elle était au micro de Suliane Favennec :

Poehere Chong