Présidentielle 2e tour : à qui va profiter le report des voix ?

élections polynésie française
Présidentielle
Comme en 2017, le 23 avril les électeurs polynésiens vont devoir choisir entre les deux finalistes. ©FTV
Marine Le Pen ou Emmanuel Macron ? A qui les électeurs donneront leurs voix ? S’abstiendront-ils ? La plupart suivront-ils les consignes de leur chef de parti ?

En Polynésie, au 1er tour, Emmanuel Macron a obtenu 24 418 votes et Marine Le Pen 11 797.

Contrairement au 1er tour, le groupe A here ia Porinetia s'est positionné. Pour le second tour, un de ses leaders, Nuihau Laurey, appelle à voter pour Marine Le Pen. La raison : une de ses propositions est "de prendre en charge toutes les dépenses faites par la CPS pour soigner les patients des maladies radio-induites. Un engagement financier majeur qui permettrait [de soulager] la CPS", affirme Nuihau Laurey.

Quant au parti de Gaston Flosse, le Amuitahiraa o te nunaa Maohi qui avait soutenu Valérie Pécresse au 1er tour, laquelle avait obtenu 4809 voix en se classant 4ème en Polynésie, il votera pour Marine Le Pen au 2 ème tour comme il l’avait fait il y a 5 ans. "Comme Macron est soutenu par le seul Tapura huiraatira et son président Edouard Fritch...c'est en quelque sorte une élection entre le soutien au Tapura d'Edouard Fritch et le Amuitahiraa o te nunaa Maohi".

Le Tapura Huiraatira, lui, ne changera pas de cap. Au deuxième tour, il soutiendra encore le président sortant. "Je pense que les électeurs en Polynésie sont éclairés, ils savent où est l'intérêt de la Polynésie", estime Tepuaraurii Teriitahi.

Choix cornélien

Mais pour qui iront les voix des Polynésiens qui ont voté ni pour Marine Le Pen, ni pour Emmanuel Macron au 1er tour ?                                                                          Alors que leurs candidat(e)s sont déjà éliminé(e)s, il va falloir faire un choix au deuxième tour pour départager les deux finalistes.  

Les électeurs suivront-ils les consignes lancées par les chefs de parti ou non ?            Et les indécis vont-ils s’abstenir ou se décider ?    

Réponse le 24 avril.

Lors du premier tour, 40,31 % des électeurs polynésiens n’ont voté ni pour Marine Le Pen ni pour Emmanuel Macron.