Punaauia : 50 ans, ça se fête !

communes polynésie française
Orero, chants et danses ont ouvert la journée d'anniversaire de Punaauia devenue une "commune" il y a 50 ans. Pour l'occasion, les anciens agents et élus de la commune ont été conviés à participer à cette matinée festive.

C'était le 17 mai 1972 à l’époque, un peu plus de 5.000 personnes résidaient à Punaauia, aujourd’hui la ville compte près de 30.000 habitants. Pour marquer cette journée d'anniversaire, tous les anciens élus et anciens agents ayant contribué à bâtir le Punaauia d’aujourd’hui se sont réunis à l'hôtel de ville. L'occasion pour eux, de se souvenir du passé : 

On a commencé dans un petit hangar (le magasin week-end), on a déménagé pour aller à l'école 2+2 puis à l'endroit où sont les pompiers aujourd'hui. Après cela on a été déplacé à Punavai et enfin à la mairie actuelle

Floria Pea-Teremate : ancienne secretaire

"À l'époque, on touchait 15 000 francs et c'était beaucoup" se souvient une ancienne secrétaire de la mairie. "C'était la belle époque, il y avait une très bonne ambiance avec le personnel...c'était convivial" ajoute sa collègue nostalgique. 

école de Punaauia
Les élèves des écoles de la commune ont présenté des prestations ©Roan Poutoru


Les prestations des élèves des écoles de la commune ont ouvert les festivités. Ils se sont produits sur la scène installé devant l'hôtel de ville et sous le regard bienveillant des anciens et actuels membres du conseil municipal.

Punaauia fête les 50 de la commune
L'orange est le symbole de la commune ©Roan Poutoru


Et pour marquer cette journée, 2 pieds d'orangers, symbole de Punaauia, ont été plantés dans la cour de l'hôtel de ville. Un geste qui "symbolise surtout l'espoir que l'on a pour les années futures mais aussi le combat que nous menons pour sauvegarder cette emblème de la commune" indique le maire Simplicio Lissant.

Les festivités de la ville s’achèveront avec la levée du rahui dans la vallée de la Punaru’u et le retour de la fête de l’orange du 8 au 10 juillet à la mairie de Punaauia.