Rahiti Maopi, passionné de ukulele

culture tahiti polynésie française
Rahiti Maopi : Te hono rahu'a
Rahiti Maohi était l'invité de Stéphane Ratinaud. ©Polynesie La premiere
Rahiti Maopi transmets sa passion du ukulele et de la guitare dans l'école qu'il a créé à Papeete. Samedi 26 mars, il était l'invité de notre rubrique culturelle Te Hono Rahu'a.

La musique est un art majeur parce qu'elle relie les gens, elle est un passeport et son visa , la liberté et la créativité. Ainsi donc, la musique voyage. C'est notamment vrai avec Rahiti Maopi.

Après un dernier voyage à Taiwan en 2019 pour participer à un festival, Rahiti et son groupe de Ukulele préparent un déplacement pour le mois de juillet. Les passionnées de l'instrument devraient sillonner l'Espagne, la Suisse et aussi la France afin de partager l'amour du ukulélé.

Et même si le ukulele fait désormais parti intégrante de la vie polynésienne, Rahiti Maopi rappelle "il ne faut pas oublier que l'instrument ne vient pas de chez nous, nous nous sommes accaparés le ukulele".

Avant le grand départ vers l'Europe, les élèves de l'école de ukulele et de guitare de Rahiti seront sur la scène de la Maison de la CUlture le 5 avril prochain.