Taporo VII : début du déchargement des marchandises

transports polynésie française
Déchargement Taporo VII.
Déchargement du Taporo VII. ©Jacques Damour
Cinq jours après son avarie au quai de Motu Uta, le déchargement du Taporo VII a débuté, hier soir, lundi 7 mars. Une opération très délicate.

Depuis une avarie survenue le jeudi 3 mars, lors de son chargement, le Taporo VII est immobilisé au quai de Motu Uta. Le navire avait commencé à couler, de l'eau est entrée dans la cale et dans la salle des machines.

Hier soir, lundi 7 mars, le déchargement a débuté, mais tous les conteneurs, 32 au  total, n’ont pas pu être déchargés. Les opérations ont duré jusqu’à 23h30. La fatigue  se faisant ressentir chez les manutentionnaires, il a été décidé, pour éviter tout accident, de continuer ce mardi 8 mars.

Déchargement du Taporo VII
Déchargement du Taporo VII. ©Jacques Damour

Déchargement du Taporo VII.
Déchargement du Taporo VII. ©Jacques Damour

Si les opérations ont bien repris ce matin, elles ont été suspendues. La grue utilisée pour le déchargement ne peut assurer seule, l'enlèvement des deux derniers conteneurs. Ils pèsent chacun plus de 30 tonnes alors que l'appareil ne peut pas soulever plus de 25 tonnes. Une seconde grue mobile est donc attendue pour poursuivre le déchargement du Taporo VII. Cette opération n'est pas à prendre " à la légère " indique le grutier. 

Le Taporo VII à quai.
Le Taporo VII à quai. ©Gilles Tautu

Après le déchargement du Taporo VII, que deviendra la goélette ? Selon le ministre des Grands Travaux, René Temeharo, les membres d'un " cabinet norvégien " spécialisé dans le renflouage de bateaux arrivera ce mercredi 9 mars, pour faire les calculs nécessaires à la remise à flot du navire.

Le Tahiti Nui 8 se rendra, ce mercredi 9 mars, aux Iles sous le vent, pour assurer un  approvisionnement en carburant.