publicité

"Te Ora Api no Porinetia", nouveau parti politique de Marcel Tuihani

Un nouveau parti apparaît sur la scène politique locale. Marcel Tuihani vient de le créer et de la baptiser "Te Ora Api no Porinetia". C'est la première formation à entrer dans la course aux territoriales.

Marcel Tuihani : invité de l’Hebdo © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Marcel Tuihani : invité de l’Hebdo
  • Polynésie 1ère
  • Publié le
A l’approche des élections territoriales dont le premier tour est prévu le 22 avril prochain, un nouveau parti a été créé. « Te Ora api no porinetia », autrement dit : « un nouveau souffle pour la Polynésie ».

L’entité politique a été créée il y a une semaine par le président de l’Assemblée de la Polynésie, Marcel Tuihani.

À 46 ans, après avoir été ministre du gouvernement de Gaston Flosse et locataire de Taraho’i, MarcelTuihani veut proposer aux polynésiens une « alternance ». L’ancien fils spirituel de Gaston Flosse qui a claqué la porte du Tahoeraa, était en tournée aux jeux de Makemo, au festival des arts aux Marquises, mais également à Raiatea. Marcel Tuihani veut porter une politique ''de vérité''.

Marcel Tuihani au micro de Titaua Doom

Marcel Tuihani va donc se lancer, avec son parti politique « Te ora api no Porinetia », dans la course aux prochaine élections territoriales.

En 2013, lors des dernières territoriales, 9 listes s’étaient présentées. Parmi les têtes de liste figuraient notamment : Patrice Jamet, Teiva Manutahi, Quito Braun Ortega ou encore Franck Falletta. 

Sur le même thème

  • politique

    Vers une proposition de loi de réforme du statut de la Polynésie ?

    Le Sénat "n'exclut pas" de faire une proposition de loi organique pour moderniser le statut de la Polynésie française, selon un récent rapport d'information de la commission des lois de la Haute assemblée.

  • politique

    Visite gouvernementale à Maiao

    Edouard Fritch et plusieurs ministres étaient en visite, mercredi 27 décembre, à Maiao, commune associée de Moorea. Sur place, ils ont échangé avec la population pour prendre la mesure des réalités de ce territoire éloigné, quasi-similaires à celles de l’archipel des Tuamotu.

  • politique

    Gaston Flosse part pour Abou Dhabi

    Le leader du Taho'era'a Huira'atira passera ses vacances de fin d'années à Abou Dhabi, où il n'a pas vraiment prévu de se reposer. Il compte trouver des investisseurs pour son projet Mahana Beach.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play